Affaire des moines de Tibhirine

jesus.gifzerhouni.jpg

Le ministre de l’intérieur et des collectivités locales, Nour Eddine Yazid ZERHOUNI a qualifié les déclarations du Général Français en retraite François Buchwalter qui avait accusé l’armée algérienne d’avoir décapité les moines pour accréditer la thèse du GIA, de théâtre japonais. Zerhouni qui semble maitriser parfaitement l’art du théâtre japonais qui consiste à « faire danser des marionnettes et, à l’arrière salle, il y a un souffleur qui leur dicte les paroles à prononcer », ne dévoile pas l’identité de ces souffleurs de l’ombre. Il faut dire que la multiplication des activités de« l’aart » et de l’inculture a eu une influence certaine sur l’inspiration de nos ministres. La réponse de ZERHOUNI en est symptomatique de cette maladie à éviter la réalité par des mensonges artistiquement exprimés. Quant à sa réponse sur l’assassinat des moines, c’est une réponse d’un colonel à un Général c’est-à-dire mi figue mi raisin  Posté de l’église           

Une réponse à “Affaire des moines de Tibhirine”

  1. Ahekani dit :

    Des projecteurs du « qui tue qui » aux ténèbres du « kibouki ».

    Il manquait que cela pour boucler la boucle, c’est-à-dire le commentaire subsidiaire de l’ambassadeur Français en Algérie : « Zerhouni connaît le Kibouki car il était ambassadeur de l’Algérie au pays du soleil levant ».

    Au risque de faire la fine bouche je dirais que Bouteflika avait fait mieux lors de l’annonce de sa participation au premier sommet des chefs d’états membres de l’union pour la méditerranée organisé faut-il le rappeler à paris il y’a de cela une année. A l’époque Sarkozy avait réussi un coup diplomatique époustouflant en s’adjugeant l’aval d’Alger sans le moindre tracas, juste un petit faux suspense pour faire fantasmer l’Elysée.

    Zerhouni n’a pas dérogé à la règle, lui qui n’a pas hésité un instant à qualifier le dernier rapport Américain sur les atteintes aux droits humains en Algérie, d’ingérence et de commérage .Qu’on est-il du coup de pouce de l’Ambassadeur Français en Algérie ? Une affaire entre membres de la même famille ? Peut-être.

    Après mures réflexions, j’ai compris enfin les dessous de cette énigme, plus encore, j’ai fini aussi par connaître les non-dits de l’arrestation de Cheb MAMI
    au même moment ou le General Français décida de cracher le morceau de Tibhirine. Cheb Mami est désigné pour lire le bilan de l’état de santé de Sarkozy.

Laisser un commentaire