Candidature de BOUTEFLIKA au prix Nobel de la paix

bouteflikanobel.jpgprixnobel.jpg

Certaines associations dites de la société civile s’activent depuis quelques mois, notamment dans des forums à l’Etranger pour promouvoir la candidature de BOUTEFLIKA au prix Nobel de la paix pour l’année 2010. Dans leur plaidoirie, ces associations parlent du rôle exceptionnel qu’a joué BOUTEFLIKA dans la promotion des droits de la femme et dans le retour de la paix en Algérie. Jusque là … Poussant le mensonge à l’extrême, les associations qui se présentent au nom de la coordination des acteurs de la société civile en Algérie ont mentionné dans le prospectus intitulé NOBEL POUR BOUTEFLIKA, que ce dernier n’a jamais eu l’intention de briguer un 3ème mandat. Ces associations notent que la révision de la Constitution nationale a été une demande populaire soutenue unanimement par la classe politique responsable que M. BOUTEFLIKA a bien voulu satisfaire pour ne pas décevoir les espoirs de la population. Parmi les réalisations inscrites à l’actif du dit candidat au prix Nobel, la réalisation d’une autoroute est-ouest qui réduit disent-elles « sensiblement le nombre de morts et d’accidents de circulation », la « réalisation d’un tramway au niveau de la capitale Alger qui permettra de protéger l’environnement des effets néfastes des gaz polluants, la construction de la plus grande mosquée qui empêche l’enrôlement de s jeun es dans les milieux extrémistes … dans le supplément du prospectus, les associations se sont félicitées de la victoire du RAIS à 90,56 % des voix des Algériens et ont demandé que ce chiffre soit pris en charge afin d’augmenter le plus possible les points nécessaires à cette candidature. En finalité, nous pouvons dire que ces associations ont eu raison de demander que soit décerner le prix NOBEL à BOUTEFLIKA. 

Quel prix Nobel, au juste ?

Le prix Nobel du mensonge et de l’escroquerie.

L’arbitre du jeu  

Une réponse à “Candidature de BOUTEFLIKA au prix Nobel de la paix”

  1. Ahekani dit :

    Bouteflika futur lauréat du prix NOBEL de la paix, rien de plus ignominieux et rien de plus infâme.

    J’entends d’ici les gémissements de l’inventeur de la dynamite qui se débat dans son trou lugubre et funèbre car son nom, sa cause et ses principes sont en passe d’être foulés aux pieds.

    Il n’est de secret pour personne, que Bouteflika à la forme d’un obus, ne pourra jamais concevoir ni le sens et ni la portée du mot « paix », c’est un type qu’on considère, consciencieusement, tel un fruit amère de la violence. Il est issu de la violence, déporté par violence, ramené –plus tard- par un coup de violence, intronisé dans un climat de violence
    puis plébiscité pour réorganiser la violence et maintenant, par un autre scénario plus affligeant, on a fait de lui un roitelet sans rempart et sans haies afin de pérenniser cette macabre violence qui n’engendrera ,désormais que des avalanches de violence.

    Voila, mes amis ce à quoi est réduit le prix Nobel de la paix , tout en signalant que cette rumeur est érigée en fantasme par les décideurs, car , une telle consécration ne concernera jamais ce nabot ,plutôt la cour pénale internationale ,qui un jour ,les obligera à répondre
    de leurs crimes qu’ils ont infligés depuis des années au peuple algérien.

Laisser un commentaire